act-tech

act-tech

Etre invisible ? Avec Hyperstealth c’est possible

Cette entreprise canadienne spécialisée dans le camouflage depuis 1999, a récemment dévoilé une technologie qui permet de cacher n’importe quel objet ou être vivant derrière une plaque presque transparente. Comment ? On vous dit tout !

 

Hyperstealth vient de déposer un brevet pour produire en grande quantité son fameux écran invisible nommé “QUANTUM STEALTH“ (furtivité quantique en français). 

 

Le produit a encore besoin d’être amélioré pour permettre une invisibilité parfaite, le résultat est déjà très satisfaisant, on vous laisse en juger par vous-même :

 

https://www.youtube.com/watch?v=PHfHCrmkLSM

 

 

Avec ces vidéos, on peut imaginer plusieurs utilisations différentes, faire des parties de cache-cache entre amis, dissimuler des bâtiments, des avions militaires, des tanks, on peut même s’imaginer avec une cape d’invisibilité comme Harry Potter.

 

Cette technologie est très attendue et nous avons hâte qu’elle soit améliorée, la praticité de cet écran est à revoir, c’est pas toujours évident de porter l’écran à bout de bras.

 

L'écran a été inventé pour un usage militaire. Toutes les situations ont été simulées et il semble que le produit soit suffisamment prometteur pour que l’armée s’y intéresse.

 

 

 

 

Comment ça marche ?

 

Ce matériau est capable de dévier la lumière qui le traverse ce qui permet d’imiter une invisibilité parfaite pour ce qui s’y cache derrière. 

De plus, il permet également de masquer les signaux infrarouges, ultraviolets et thermiques ce qui le rend encore plus performant et intéressant pour un usage militaire.

I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I

Pourquoi est-ce innovant ?

 

Toutes les technologies ont aujourd’hui besoin de microprocesseurs, de batteries ou toute avancée technologique. Pas cet écran, il n’aura aucun problème d’autonomie puisqu’il n’a pas besoin de batterie

 

 

 

 

Va-t-il marcher partout ?

 

Les créateurs ont déjà annoncé que l’invisibilité ne sera jamais totale sur tous les objets, tout dépend de la distance et de la taille qui se cache derrière l’écran. Autre point négatif, il ne se plis pas à volonté ni sous toutes les formes ; le prochain objectif est d’intégrer cette technologie aux parachutes des militaires

 

 

agriculture-4208863_1920

 

 

Plusieurs scénarios ont été imaginés pour l’utilisation de cet écran. Le plus audacieux est imaginé est de rendre les forces spéciales d’intervention totalement invisibles en pleine journée. Les capteurs et caméras seraient incapables de détecter le moindre changement visuel ou infrarouges/ultraviolets/thermiques.

Autre exemple : les avions de combat, les hélicoptères et même les drones aériens vont devenir indétectables lorsqu’ils sont recouverts de ce matériau.

 

Et vous ? Vous auriez fait disparaître quoi avec cet écran ?


15/07/2021
0 Poster un commentaire

Les mégas constellations de satellites

Chaque jour, 1 million de nouveaux utilisateurs d’Internet sont recensés. Les entreprises et le grand public demandent des connexions de meilleure qualité et toujours plus performantes. Pour répondre à l’augmentation du nombre d’internautes et à leurs exigences, des technologies de communication de plus en plus efficaces sont développées et mises en place.

 

 

 

 

Le pari audacieux à l’origine du satellite Mega-Constellation est de couvrir la planète entière en réseau internet haut débit. Avec cette nouvelle technologie, il serait possible de bannir les spots wifi et les réseaux mobiles à tout jamais. Ces satellites pourraient permettre un accès facile et global au réseau pour la quasi-totalité de la planète tout en libérant de l’espace pour multiplier le nombre de satellites en orbite. Ceci dit, il est bon de noter que sans une réglementation internationale concernant les leaders de l’industrie comme SpaceX, OneWeb, Amazon, et Telesat operate, cette révolution dans les systèmes technologiques pourrait vite mener au chaos.

 

Bien que méconnu du grand public, l’Internet par satellite est accessible depuis les années 1990. Ce dispositif est resté marginal face à l’arrivée de technologies bien plus performantes comme la 4G/5G ou la fibre optique. En plus d’être remarquablement chers à mettre en place, les projets de constellations de satellites sont loin d’offrir les performances attendues aujourd’hui. Leur délai de transmission des données à travers le réseau internet ou « latence » de quelques centaines de millisecondes et leur faible débit ont anéanti toute possibilité de desservir les besoins actuels du grand public et des entreprises.

 

Pourtant, cette technologie est de nouveau placée sur le devant de la scène. Aujourd’hui plusieurs projets de mégas-constellations visant à connecter les 7 milliards d’êtres humains sont menés par d’ambitieux milliardaires et s’apprêtent à voir le jour pour rendre Internet accessible partout dans le monde autant sur terre qu’en mer ou dans les airs. Alors quels sont ces projets, quelles sont leurs promesses et doit-on y croire ?

 

Actuellement, trois projets de constellations de satellites se distinguent par leur ampleur et par leurs ambitions. OneWeb, Starlink et Kuiper Systems développés respectivement par les milliardaires Gregory Wyler (O3b), Elon Musk (Tesla et Space X) et Jeff Bezos (Amazon) sont des constellations de satellites qui seront lancées prochainement. Une fois opérantes, elles pourraient compter entre 650 et 12 000 satellites par projet, de quoi faire rougir les 2000 satellites opérationnels que compte actuellement l’orbite terrestre. C’est notamment grâce à l’extravagance de ces chiffres que ces « méga-constellations » seront capables de pallier le faible débit et la latence élevée des technologies satellitaires existantes.

 

Pour rappel, des satellites de plusieurs tonnes sont actuellement placés à quelque 36 000 kilomètres de la Terre en orbite géostationnaire afin de suivre sa rotation. Les satellites restent en permanence au-dessus d’une même région pour la desservir sans interruption. Un internaute, au travers d’une antenne et d’un abonnement adéquat, transmet ses données au satellite qui les renvoie directement aux stations terrestres reliées au réseau Internet global. Une fois traitées, les informations font le trajet inverse jusqu’à l'utilisateur.

 

L’innovation de ces nouvelles constellations réside dans le choix de la taille, du nombre et de l’orbite des satellites. En effet, ces satellites d’une centaine de kilos seulement seront placés entre 550 et 1200 kilomètres d’altitude, réduisant considérablement le délai de transmission des données. À cette altitude, les satellites ne seront pas fixes au-dessus d’une région et un grand nombre d’entre eux sera nécessaire pour couvrir en permanence une même partie du globe et offrir un haut débit.

 

Cependant, les investissements requis pour la fabrication de satellites sont particulièrement lourds et les porteurs de projet ont trouvé le moyen de les abaisser. En effet, ils parient sur l’industrialisation des processus de fabrication afin de voir les coûts de production baisser drastiquement.

 

Au-delà de cette initiative, chaque projet possède d’énormes avantages lui permettant de réduire considérablement ses dépenses. Starlink, à travers l’entreprise Space X d’Elon Musk, possède ses propres fusées de lancement. Le projet OneWeb a pour sa part noué des partenariats stratégiques avec Airbus par exemple. Enfin, Kuiper Systems pourra s’appuyer sur les infrastructures d’Amazon et peut-être même sur les fusées de Blue Origin, l’entreprise que développe Jeff Bezos depuis près de 20 ans.

 

 

 

 

Le très haut débit par satellite pour 2021

 

Les projets de méga-constellations ne sont pas tous au même niveau d’avancement. OneWeb a commencé ses lancements en février et en prévoit un par mois jusqu’à ce que sa constellation soit fonctionnelle en 2021. De son côté, Starlink avance à pas de géant et rattrape OneWeb avec un premier lancement en mai d’une grappe de 60 « satellites tests » sur sa fusée Falcon 9. Kuiper System est cependant en retard et vient seulement de soumettre son dossier à la FCC, le régulateur américain des télécommunications.

 

Il est encore trop tôt pour parler avec certitude des capacités de ces nouvelles constellations, mais les entreprises affirment qu’elles pourront fournir du très haut débit (plus de 30 Mbits/s). OneWeb a récemment obtenu lors d’un test à Séoul un débit de 400 Mbps, largement suffisant pour regarder une vidéo Full HD en streaming. L’entreprise estime qu’elle sera en mesure de fournir un débit maximal de 500 Mbit/s et une latence de 30 ms seulement, des capacités qui talonnent celles de la fibre optique. Selon Elon Musk, Starlink pourra à terme offrir un débit allant jusqu’à 1 Gbits avec une latence minimum de 25 ms. Des capacités impressionnantes mais à prendre avec précaution au vu de l’optimisme légendaire du patron de Space X.

 

Pour le moment, les acteurs disent vouloir connecter les 3 milliards de personnes n’ayant pas encore accès à Internet. Avec des terminaux à plusieurs centaines de dollars l’unité, les milliardaires sont conscients qu’il faudra trouver des clients avec des poches bien plus profondes que les personnes se trouvant dans les déserts numériques.

 

Source : Digital Corner, Air-Cosmos

 

L'équipe AC'TECH


04/06/2021
0 Poster un commentaire

La médecine hyper-personnalisée, une santé sur-mesure ?

Les avancées scientifiques et technologiques ouvrent la voie aux soins du futur : une médecine personnalisée, capable d’analyser et de déterminer les pathologies de chacun.

 

Qu’est-ce que la médecine hyper-personnalisée ?

 

C'est au départ une idée révolutionnaire, qui permet consiste à adapter le traitement d'une maladie au profil biologique d'une personne.

 

La médecine personnalisée va permettre de définir les profils individualisés des patients aux niveaux métabolique et génétique. Ces informations ne vont pas seulement être utiles pour la médecine prédictive, mais devraient aider à prévenir ou à retarder les conséquences de certaines maladies chroniques. Ainsi, il sera possible d’appliquer une prévention et des thérapeutiques ciblées en fonction du profil génétique et biologique du patient.

 

dna-163710_1280

 

Est-ce une bonne nouvelle contre la Covid-19 ? 

 

La Médecine personnalisée pourrasans doute être une solution contre cette pandémie, le principe est le suivant : adapter un traitement en fonction d'un profil biologique d'un patient et des caractéristiques moléculaires de la maladie. Aujourd'hui cette technique est en cours de développement contre les cancers, grâce à la connaissance approfondie des cellules cancéreuses. 

 

Nous suivrons son évolution de près et vous tiendrons informés !

 

L'équipe AC'TECH


11/05/2021
0 Poster un commentaire

L'emballage SAVRpak, le nouvel emballage de livraison qui permettra de conserver le croustillant de vos plats préparés !

Une startup basée aux Etats-Unis, SAVRpak, travaille actuellement sur un emballage spécifique, pouvant conserver le côté croustillant et frais d'un plat préparé durant son trajet de livraison. Avec l'apparition de la Covid-19, la livraison de plats préparés est de favorisée et devient un incontournable de la restauration. 

 

Le cabinet Food Service Vision a estimé ce marché à 3,3 milliards d’euros en 2018 en France et projette une croissance de 20 % par an pour les 4 prochaines années. Et pour éviter les litiges de livraisons lors de la réception d'un plat chaud à domicile, il faut bien trouver des moyens pour satisfaire les gourmands.

 

hamburger-494706_1920

 

 

Une plaque, l'évolution pour la livraison des plats à domicile. 

 

Il s'agit bien d'une plaque collée sous un couvercle qui pourrait sauver les nourritures victimes d’humidité, créé par la condensation de l’aliment enfermé !

Cette plaque réinvente les emballages des entreprises de livraison, telles que Uber, Deliveroo ou encore Juste Eat. C’est ce que nous révèle SAVRpak,“C’est un produit conçu pour être en contact avec la nourriture. Cela vient juste de sortir, pour l’instant on le trouve qu’aux Etats-Unis, mais ça devrait arriver en France d'ici un mois. Nous préparons aussi une version grand public.”

 

Source : Europe 1

 

L'équipe AC'TECH


06/05/2021
0 Poster un commentaire